17 août 2009

Bloc note du 18 août au 24 août 2009

Bonsoir, Une petite canicule ... un peu de repos ... ou comment quelques fourmis se transforment en cigale le temps d'un week end... donc voici revenu le temps de notre rendez vous hebdomadaire ... celui du bloc note de la semaine à venir avec au menu notamment la préparation de notre guinguette de rue du dimanche 23 août avec les éveillés, le foyer Aurore, marché plus,  Joué Club et CAFISOL ... pour tout le menu de cette journée, n'hésitez pas à passer voir Alex au CAFISOL ... elle dispose d'un petit ... [Lire la suite]
Posté par CAFISOL à 19:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 août 2009

RIEN DE NOUVEAU

Le monde va vite, trop vite. On aimerait tant laisser un peu de place à la lenteur. Cependant que dans ce monde moins vite ne serait pas de trop, il est un autre monde. Un monde dont on se dit: plus vite ne serait pas si mal. C'est le monde qui a pour charge d'être en charge de nous. Nous ne comprenons pas qu'alors qu'on trouve de l'énergie et des moyens pour des activités lucratives immédiatement on ne trouve pas la même énergie et les mêmes moyens pour aider ceux qui sont dans le besoin à être suffisemment autonomes pour pouvoir... [Lire la suite]
Posté par Catherine Aumont à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2009

Bloc note du 11 août au 17 août 2009

Bonsoir,   Encore une semaine plus que fourmidable ... gorgée à souhait de Z.U.T, de Z.A.T. et marguerite  ... BIG UP Redhaired, Delphine, Christine, ¨Pierrick, Philippe, François ... qui nous permettent de rouler notre bouse toujours un peu plus loin ... pour les oreilles sensibles, nous aimons beaucoup le bousier ... petit insecte qui roule sa bouse à longueur de temps .. comprenne qui peut (lien http://fr.wikipedia.org/wiki/Bousier) ...   Aprés ces douces élucubrations et autres chemins de ... [Lire la suite]
Posté par CAFISOL à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2009

L'ANE INNOCENT

J'ai le souvenir d'un fait divers qui avait marqué mon esprit d'enfant. Des jeunes avaient pris un âne et l'avait attaché à une voiture. Puis ils avaient fait courir l'animal jusqu'à épuisement derrière le véhicule. Je me souviens qu'à l'époque j'avais formulé une condamnation. Mais aujourd'hui elle m'apparaît bizarrement comme ayant été, à ce moment là, uniquement de principe : il ne faut pas être cruel avec les animaux, ce n'est pas bien. Ce n'est qu'aujourd'hui que je ressens les émotions attenantes :grande colère, tristesse,... [Lire la suite]
Posté par Catherine Aumont à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2009

Bloc note du 04 août au 10 août 2009

Une nouvelle reine des tartes ce vendredi 7 août 2009 ... Bonsoir à tous, après une nouvelle semaine tonitruante qui se termine sur une après midi Magic ... Nous avons le plaisir de vous annoncer les toutes premières productions culinaires du CAFISOL ... les confitures d'abricots de CriCri ... on s'en lèche déjà les babines ... Dépêchez vous la production est forcément limitée ... Donc au menu de cette semaine, un trivial pursuit mitonné aux petits oignons par Cathou, Pierrick, Henriette,  le Corto et... [Lire la suite]
Posté par CAFISOL à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2009

L'AMOUR ATTEND LA MORT

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Et cette vierge altière Si grecque encore qu'elle en fait mal aux yeux. Tenant l'enfant d'un bras, De l'autre elle relève, pour plus de grâce encore, Les plis de sa robe de pierre. Le Monde, vidé d'Amour Par quelque sortilège, Ne veut plus que je dise Rien d'autre, que l'amitié sincère. Qui pourrait renchanter Le bois, la pierre et l'eau? Qui pourrait faire des jours Endeuillés par... [Lire la suite]
Posté par Catherine Aumont à 11:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2009

DE LA FACULTÉ DE S'IDENTIFIER, DES VIES ANTÈRIEURES ET DE L'IMAGINATION

Alain Nadeau interviewé pour son "nouveau" livre qui se passe au Tibet.L'écrivain dit qu'il tisse dans son livre les fils du rêve et de la réalité. Les rêves en question (souvenirs de ses écrits passés) sont désignés par les moines que côtoie le héros comme des traces de vies antérieures voilà ti pas que mon écrivain, répondant au journaliste, dit qu'il a une telle faculté à vivre la vie de personnages du passé qu'il se "demande" s'il n'a pas vécu ces vies. Et tout ça le plus sérieusement du monde. Comme quelque... [Lire la suite]
Posté par Catherine Aumont à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2009

Bloc Note du 27 juillet au 03 août 2009

Bonsoir à tous, voici donc revenue l'heure de notre rendez vous hebdomadaire ... Mais tout d'abord un petit mot ... pour vous informer que la solidaritéa encore eue raison de tout ... puisque nous pouvons vous annonceravec fierté que l'appel à don lancé lors de notre soirée des adhérents(voir phot dans la nouvelle rubrique c'est qui?) va permettre à l'asso-ciation de compter parmi ses rangs un nouvel adhérent  de poids ...... M. JEAN ... grande figure de l'Aigle s'il en est ... qui a su devenirdéjà notre mascotte ...Vous... [Lire la suite]
Posté par CAFISOL à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2009

Pas posible?!

C- Je me morfondais dans L'Aigle.Rien ne semblait possible.J'avais tout essayé.Du moins je le croyais.Quand, v'là ti pas qu'un jour,Ouvrit dans ma vieille rue,Un truc, un machin, un bidule,Qui n'était pas comme les autres.Ca s'appelle le CAFISOL.R- LE FA QUI SOL?????G- LA QUI S'AFFOLLE?????C- LE CA-FI-SOL!!!!!! Abrutis!Comme j'ai la mémoireComme une passoire à nouilles,Je s'rais bien incapableDe dire c'que ça veut dire.Toujours est-i, mes bons amis,Qu'on peut y faire des tas de trucs.J'y fais surtout de la cuisine,D'autres y jouent... [Lire la suite]
Posté par Catherine Aumont à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2009

Le haricot vert vu par le fayot

Vue dans Elle : Une manequine qui posait pour un maillot de bain. La demoiselle, étrange créature, m'a fait une impression désagréable. Ce n'est pas tant qu'elle était trop mince. C'est qu'elle était informe. En fait ses épaules, sa tailles, ses hanches et ses jambes étaient d'une unique largeur.Le monde du luxe et de la mode nous impose la dictature du I, de la ligne, de la tige. Ils vont finir par leur couper les bras pour que rien ne dépasse.Ce sont de grands esthètes, comme Hitler. Et, comme Hitler, leur esthétisme est... [Lire la suite]
Posté par Catherine Aumont à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]